L’équipe du Camp chanson

L’équipe du Camp chanson Québecor de Petite-Vallée est formée de jeunes moniteurs dynamiques, et d’une équipe pédagogique professionnelle.

Équipe pédagogique

Fanny LeBreux – Fille du village, elle a roulé sa bosse comme interprète en étant finaliste au Festival de Granby dans les années 90 puis comme choriste sur scène et sur disque avec Nelson Minville et Marie-Claire Séguin. Elle est revenue vivre à Petite-Vallée dans les années 2000 où elle a travaillé auprès des ados dans le cadre de Secondaire en spectacle. Elle a continué à chanter avec Les Chanteurs du village et en duo avec la comédienne Annie Cotton. Elle coordonnera les activités pédagogiques du Camp en lien avec les formateurs invités.

Jeanne Côté – Auteure-compositrice-interprète, elle étudie la littérature à l’Université de Montréal après avoir complété un double DEC en musique et en littérature au Cégep St-Laurent. Elle a d’ailleurs commencé à écrire des chansons lors d’un séjour au Camp en chanson en compagnie de Patrice Michaud et de Nelson Minville. Elle épaulera les ateliers du camp comme musicienne et auteure-compositrice.

Formateurs

Auteur-compositeur-interprète originaire du Manitoba, Daniel Lavoie a conquis la planète francophone avec ses grands succès Ils s’aiment, Je voudrais voir New-York, Qui sait et en incarnant entre autre Frollo dans Notre-Dame de Paris. Comme pédagogue à Petite-Vallée, il a travaillé dans le cadre du Festival tant auprès des paroliers, des compositeurs que des auteurs-compositeurs-interprètes et il a codirigé Les Rencontres qui chantent. C’est un grand honneur de le retrouver pour une première fois parmi les formateurs du Camp chanson.

Andréanne Alain oeuvre dans le milieu culturel de la chanson au Québec et en France depuis 18 ans . Que ce soit en tant qu’auteure-compositrice-interprète, directrice de choeurs, choriste, claviériste, arrangeuse, pédagogue, elle collabore avec des artistes de renoms : Robert Lepage, Luc De Larochellière, Diane Dufresne, Marie-Élaine Thibert, Marie Denise Pelletier, Le Cirque du Soleil, Moment Factory, et plus récemment Daniel Lavoie. Elle offre une formation pour la voix parlée et chantée depuis 4 ans pour l’Union des artistes et à l’École nationale de cirque. Puis, à travers les années a donné des ateliers de voix au Festival International de la Chanson de Granby, aux Rencontres qui chantent à Petite-Vallée en Gaspésie et elle a été coach vocale pour les interprètes du Concours Ma Première Place des Arts.

Marie-Claire Séguin est reconnue comme l’une des plus belles voix du Québec et de la francophonie. Sur scène comme sur disque, avec son frère jumeau Richard comme en solo et au fil de nombreuses rencontres et collaborations artistiques, elle a marqué le public par la force et la sensibilité de son interprétation, et contribué à partager de grandes chansons. Depuis le début des années 1990, Marie-Claire développe une autre passion : l’enseignement du chant et de l’interprétation. Elle a un réel plaisir à partager des moments d’intimité et de recherche vocale avec des personnes qui ont, comme elle, le goût de s’exprimer différemment et de découvrir toutes les possibilités que leur offre leur voix. Marie-Claire a une expérience riche et une voix qui fait rêver : les gens qui la choisissent savent qu’ils sont privilégiés.

Marc Chabot est un essayiste, écrivain et parolier québécois. Professeur de philosophie dans un CEGEP pendant 35 ans, il a notamment publié des essais sur Don Quichotte, sur les journaux d’écrivains et sur l’histoire de la philosophie québécoise. Il est également l’un des fondateurs du magazine littéraire Nuit blanche et collabore fréquemment à la revue Relations. Il écrit son premier texte de chanson en 1987 avec Richard Séguin. Depuis, il en a signé environ 200. Il travaille avec Claire Pelletier, Luce Dufault, Daniel Lavoie, Nelson Minville, Renée Martel, Marie Denise Pelletier, Vincent Vallières et bien d’autres.

Manuel Gasse est né à Havre-Saint-Pierre sur la Côte-Nord québécoise. Dès l’âge de 14 ans, il découvre la guitare et le piano, inspiré par les Beatles, Metallica et Chopin. Il est à l’époque chanteur et guitariste au sein du groupe Röti de Pörc, groupe polyvalent qui reprend des succès heavy metal, pop et rock à travers bars et festivals de la région. Le groupe connait du succès vers la fin des années 1980. Après plusieurs années à jouer dans le métro de Montréal, Manuel est remarqué dans plusieurs concours québécois de chanson (Granby, Petite-Vallée, Ma Première Place des Arts entre autres) et lance un album solo, Être un homme, en 2006. Depuis, il a parcouru le Québec et la Francophonie grâce à ses chansons. Plus récemment, il a participé à plusieurs tournées en tant que musicien, notamment avec Elisapie Isaac, Caracol, Jason Bajada et Kevin Parent.

L’audace a guidé Myëlle vers le violoncelle dès l’âge de 8 ans. Elle a appris à marcher avec Félix Leclerc, étudié les gammes et interprété Dvorjak et Piaf. Évoluant dans un contexte de musique classique, soul et pop, elle porte un parcours chargé d’expériences des plus diversifiées. Depuis 2008, nous avons pu l’entendre et la voir aux côtés de Michel Rivard, Guillaume Arsenault, Alexandre Poulin, Ariane Moffatt et Marie-Pierre Arthur en tant que chorsite et violoncelliste. Durant plus de six ans, Myëlle accompagne la chanteuse Amylie sur les scènes canadiennes. Plus récemment, elle a pris sa dose de rock en étant choriste pour la tournée « Tigre et Diésel » du groupe québécois Galaxie. C’est toutefois avec son projet personnel que l’artiste exprime sa plus grande satisfaction. Elle se fait d’abord remarquer au Festival en chanson de Petite-Vallée où elle remporte une myriade de distinctions dont le prix coup de cœur du public. Depuis, elle fait tourner des têtes sur toutes les vitrines et festivals du Québec et de la France.

De retour d’une tournée mondiale de six mois lors de laquelle il a interprété les rôles de Gringoire et de Phoebus dans la version anglaise de la comédie musicale Notre-Dame de Paris, Gab Desmond a par la suite eu l’honneur d’incarner le célèbre personnage de Sherlock Holmes dans la production montréalaise présentée au Centre Segal. D’ailleurs, il n’est pas à sa première pièce à ce théâtre; il s’est initialement joint à l’équipe du Centre Segal dans l’originale comédie musicale canadienne de Houdini. Il y a également tenu des rôles principaux dans les pièces Pirates of Penzance et, plus récemment, Tales from Odessa produites par le Dora Wasserman Yiddish Theatre, des productions originales jouées entièrement en Yiddish, qu’il a apprises par cœur phonétiquement. Après avoir obtenu son diplôme AMDA à New York, il a eu la chance de performer aux quatre coins du monde au cours de ses dix-sept années de métier. L’un des faits marquants de sa carrière : ses débuts à Broadway à l’âge de vingt-et-un an dans la pièce Three Sisters de Chekhov, une production de la Roundabout Theatre Company, aux côtés de célèbres comédiens dont Paul Giamatti, Amy Irving, Eric Stoltz et David Strathairn, pour n’en nommer que quelques-uns.

Mathilde Côté baigne dans la chanson depuis toujours. Elle a grandi à Petite-Vallée, où elle a commencé le piano à l’âge de 3 ans. Elle a été formée en piano classique et en composition. Depuis 2007, Mathilde habite Montréal, où elle enseigne le piano et participe à plusieurs projets de musique contemporaine, d’improvisation   et de musique populaire. À Petite-Vallée, Mathilde assume la direction musicale du projet « La Petite école de la chanson » en plus de faire partie de l’équipe du Camp chanson depuis 2008.

Auteur-compositeur interprète français, Daran a choisi de s’installer au Québec en 2010. Au milieu des années 90, il lançait la chanson Dormir dehors qui est rapidement devenu un immense succès en France et de ce côté-ci de l’Atlantique. Il a neuf albums originaux à son actif et a écrit des chansons pour nuls autres que Johnny Haliday, Sylvie Vartan, Florent Pagny, Maurane, Michel Sardou et Jane Birkin. Depuis qu’il a mis les pieds au Québec, il est devenu un véritable ami du Village en chanson lors de ses séjours pour y présenter ses spectacles au Théâtre de la Vieille Forge et au Festival ou comme membre du jury. On est très heureux de l’accueillir comme formateur au Camp cet été.

Chloé Lacasse est une auteure-compositrice et interprète montréalaise, présente sur la scène musicale québécoise depuis près d’une dizaine d’années. Parmi les étapes importantes de son parcours figurent les victoires au concours Ma première place des arts en 2006, puis aux Francouvertes en 2011, cette dernière lui permettant de lancer la même année, un premier album éponyme réalisé par Antoine Gratton. Son deuxième opus, LUNES, parait quant à lui en 2014 et reçoit un très bel accueil. Puis, en 2015, elle reçoit le prix Dédé Fortin décerné par la SPACQ et présente un nouveau spectacle «Les Vies possibles», monté avec des concepteurs issus du théâtre, qui est salué par la critique. D’abord issue d’une formation de comédienne, chanteuse et pianiste, Chloé Lacasse travaille aussi comme interprète et comme conceptrice musicale entre autres pour le théâtre et la danse. Elle a aussi enseigné le chant privé et le chant choral pendant plusieurs années dans des écoles d’art et aux centres jeunesses de Montréal.