Les formateurs

Manuel Gasse

Formateur des séjours d’interprétation et des ateliers pour auteurs-compositeurs-interprètes (ados)

Manuel Gasse est né à Havre-Saint-Pierre sur la Côte-Nord québécoise. Dès l’âge de 14 ans, il découvre la guitare et le piano, inspiré par les Beatles, Metallica et Chopin. Il est à l’époque chanteur et guitariste au sein du groupe Röti de Pörc, groupe polyvalent qui reprend des succès heavy metal, pop et rock à travers bars et festivals de la région. Le groupe connaît du succès vers la fin des années 1980. Après plusieurs années à jouer dans le métro de Montréal, Manuel est remarqué dans plusieurs concours québécois de chanson (Granby, Petite-Vallée, Ma Première Place des Arts entre autres) et lance un album solo, Être un homme, en 2006. Depuis, il a parcouru le Québec et la Francophonie grâce à ses chansons. Plus récemment, il a participé à plusieurs tournées en tant que musicien, notamment avec Elisapie Isaac, Caracol, Jason Bajada et Kevin Parent.

Marie-Claire Séguin

Formatrice du séjour d’interprétation (adultes)

Marie-Claire Séguin est reconnue comme l’une des plus belles voix du Québec et de la francophonie. Sur scène comme sur disque, avec son frère jumeau Richard comme en solo et au fil de nombreuses rencontres et collaborations artistiques, elle a marqué le public par la force et la sensibilité de son interprétation, et contribué à partager de grandes chansons. Depuis le début des années 1990, Marie-Claire développe une autre passion : l’enseignement du chant et de l’interprétation. Elle a un réel plaisir à partager des moments d’intimité et de recherche vocale avec des personnes qui ont, comme elle, le goût de s’exprimer différemment et de découvrir toutes les possibilités que leur offre leur voix. Marie-Claire a une expérience riche et une voix qui fait rêver : les gens qui la choisissent savent qu’ils sont privilégiés.

Marc Chabot

Formateur du séjour d’écriture de chansons (adultes)

Marc Chabot est un essayiste, écrivain et parolier québécois. Professeur de philosophie dans un CEGEP pendant 35 ans, il a notamment publié des essais sur Don Quichotte, sur les journaux d’écrivains et sur l’histoire de la philosophie québécoise. Il est également l’un des fondateurs du magazine littéraire Nuit blanche et collabore fréquemment à la revue Relations. Il écrit son premier texte de chanson en 1987 avec Richard Séguin. Depuis, il en a signé environ 200. Il travaille avec Claire Pelletier, Luce Dufault, Daniel Lavoie, Nelson Minville, Renée Martel, Marie Denise Pelletier, Vincent Vallières et bien d’autres.

Fanny LeBreux

Formatrice du séjour d’interprétation (enfants)
Coordinatrice pédagogique

Fille du village, elle a roulé sa bosse comme interprète en étant finaliste au Festival de Granby dans les années 90 puis comme choriste sur scène et sur disque avec Nelson Minville et Marie-Claire Séguin. Elle est revenue vivre à Petite-Vallée dans les années 2000 où elle a travaillé auprès des ados dans le cadre de Secondaire en spectacle. Elle a continué à chanter avec Les Chanteurs du village et en duo avec la comédienne Annie Cotton. Elle coordonne les activités pédagogiques du Camp en lien avec les formateurs invités.

Mélodie Rabatel

Formatrice du séjour de comédie musicale (ados)

Fille de compositeur, Mélodie baigne dans la musique depuis son plus jeune âge. Après une maitrise en littérature, des études en chant et en piano, et une première partie de vie professionnelle passée sur scène (auteur-compositeur-interprète aux couleurs jazzy, fondation d’une Cie de théâtre musical à Lyon, etc), Mélodie s’installe au Québec en 2009. Elle y découvre alors le chant choral pour lequel elle a un véritable coup de coeur et décide de s’y consacrer entièrement. Elle retourne aux études et obtient une maitrise en direction chorale de l’Université de Sherbrooke. Mélodie travaille à temps plein comme chef de choeur dans la région montréalaise depuis plusieurs années et se réjouit de venir enseigner à Petite-Vallée cet été. 
Annie LeBreux

Formatrice du séjour de comédie musicale (ados)

Annie LeBreux, à Laval à Moïse à Didier. C’est la tête pleine des airs de violon de son grand-père qu’elle s’initie d’abord à la danse folklorique. Du haut des ses 7 ans, elle foule la scène pour la première fois et c’est le coup de foudre! Entraînée par cette nouvelle passion, elle part à la découverte des arts de la scène. Avec la danse, la musique, le théâtre, les comédies musicales et la marionnette, elle en fait une carrière qui l’amènera à participer à une trentaine de productions au Québec, en Suisse et au Japon avec entre autres le Théâtre de l’Oeil et Dynamo Théâtre. Depuis son retour à Petite-Vallée, Annie se consacre à transmettre sa passion aux jeunes de la région. Elle signe une centaine de chorégraphies et la mise en scène d’une quinzaine de spectacles.

Jeanne Côté

Formatrice du séjour d’interprétation (enfants)
Accompagnatrice musicale

Auteure-compositrice-interprète, elle étudie la littérature à l’Université de Montréal après avoir complété un double DEC en musique et en littérature au Cégep St-Laurent. Elle a d’ailleurs commencé à écrire des chansons lors d’un séjour au Camp en chanson en compagnie de Patrice Michaud et de Nelson Minville. Elle épaulera les ateliers du camp comme musicienne et auteure-compositrice.

David Marin

Formateur du séjour auteurs-compositeurs-interprètes (adultes)

Avec une carrière florissante s’étalant sur une dizaine d’années déjà, David Marin aura parcouru les routes du Québec et de l’Europe à plusieurs reprises, chanté avec les plus grands chansonniers québécois et composé pour de nombreux projets artistiques. Le lauréat de Ma première Place des arts (2004) et finaliste des Francouvertes (2006) fait sa première incursion dans nos baladeurs avec À côté d’la track (2008), une oeuvre réalisée par Louis-Jean Cormier et solidement ancrée dans le folk avec ses guitares rythmées et ses mélodies poignantes. Marin se fait également remarquer au sein de la distribution du spectacle 12 Hommes Rapaillés, alors qu’il chante les mots de Gaston Miron aux côtés de Michel Rivard, Richard Séguin et Michel Faubert, entre autres. Cette aventure inspirera beaucoup l’auteur-compositeur  dans son second album, Le choix de l’embarras (2013). Toujours épaulé de Cormier, il bifurque occasionnellement de la chanson vers le rock, tout en gardant ses textes bien tournés et touchants au premier plan. Cette oeuvre lui vaudra d’ailleurs une nomination à l’ADISQ dans la catégorie auteur-compositeur de l’année.